top of page
mba-salmonella-deaths-20190405

Les autorités sanitaires canadiennes enquêtent sur une épidémie de salmonelle dans six provinces qui a rendu 63 personnes malades, dont 18 hospitalisées. (Elaine Thompson/Associated Press)

L'Agence de la santé publique du Canada affirme qu'une éclosion de salmonelle touche 6 provinces et des dizaines de malades

La source n'a pas été identifiée et aucun avertissement de rappel d'aliments n'a été émis, selon les autorités

Les responsables de la santé enquêtent sur une épidémie de salmonelle dans six provinces qui a rendu malades 63 personnes, dont 18 ont été hospitalisées.

L'Agence de la santé publique du Canada indique qu'il y a des cas confirmés en laboratoire en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario et au Québec.

L'agence affirme que la source de l'infection bactérienne n'a pas été identifiée.

"L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène une enquête sur la salubrité des aliments", indique un communiqué du gouvernement. "Si des produits alimentaires contaminés sont identifiés, ils prendront les mesures nécessaires pour protéger le public, notamment en rappelant les produits alimentaires au besoin.

"Actuellement, il n'y a aucun avertissement de rappel d'aliments associé à cette épidémie."

Il indique que l'épidémie semble se poursuivre, car des maladies continuent d'être signalées.

Deux décès ont été signalés, mais l'agence affirme qu'il n'a pas été déterminé si la salmonelle était une cause contributive.

L'agence indique que les personnes qui sont tombées malades ont entre un et 87 ans. Les individus sont tombés malades entre novembre et mars.

L'agence a déclaré que n'importe qui peut tomber malade à cause de la salmonelle, mais les nourrissons, les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli courent un risque plus élevé de maladie grave.

La salmonelle est une bactérie courante qui cause des maladies intestinales. Les symptômes peuvent inclure des frissons, de la diarrhée, des crampes abdominales, de la fièvre, des nausées et des vomissements. 

Elle est généralement causée par la consommation d'aliments contaminés qui n'ont pas été cuits correctement, mais peut également se transmettre d'une personne à une autre si les gens ne se lavent pas les mains après être allés aux toilettes.

La répartition des cas connus en date de vendredi comprend 23 personnes en Colombie-Britannique, dix personnes chacune en Alberta, au Manitoba et en Ontario. Il y a huit cas en Saskatchewan et deux au Québec.

 

Décès signalés à Winnipeg

Plus tôt vendredi, l'Office régional de la santé de Winnipeg a déclaré que deux personnes étaient décédées après avoir été testées positives pour la salmonelle dans un foyer de soins personnels de la ville, mais les responsables de la santé ont déclaré qu'il n'avait pas été confirmé si l'infection bactérienne avait contribué aux décès.

Trois résidents du Golden West Centennial Lodge ont été testés positifs le mois dernier et deux d'entre eux sont décédés plus tard à l'hôpital. La troisième personne a récupéré.

Joyce Kristjansson, directrice exécutive de la maison de soins, a déclaré que le personnel avait pris des mesures spéciales pendant l'enquête sur l'épidémie. Les résidents n'étaient pas autorisés à quitter leur propre étage, toutes les activités de groupe ont été annulées et un accent particulier a été mis sur le lavage des mains pour les personnes entrant et sortant du bâtiment.

 

"Ce que je voudrais souligner, c'est que nous avons une population très fragile ici et nous avons communiqué avec toutes les familles lorsque nous avons été informés pour la première fois", a-t-elle déclaré.

Les inspecteurs de la santé publique ont travaillé avec le foyer de soins pour essayer de déterminer comment l'épidémie a commencé. L'enquête comprenait une inspection de la cuisine, mais aucun signe de contamination n'a été trouvé.

Les responsables de la santé ont levé les mesures mardi et les cas ont été signalés à un programme national de surveillance intestinale et au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg.

L'expert en sécurité alimentaire Rick Holley, professeur émérite en science alimentaire à l'Université du Manitoba, a déclaré que le taux d'hospitalisations dues à la salmonelle au Canada est d'environ 20 cas pour 100 0000 personnes. Le gouvernement fédéral estime qu'il y a environ 87 500 cas chaque année.

La plupart des gens se remettent de l'infection après environ trois jours de malaise.

"Mais dans environ 10% de la population - il s'agirait de personnes plus âgées ou très jeunes, ou de personnes souffrant d'un problème de santé qui affecte le fonctionnement de leur système immunitaire - il peut y avoir des effets très graves", y compris la mort, il a dit.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a rappelé trois fois cette année des nuggets de poulet congelés par crainte de contamination par la salmonelle.

Si les gens cuisent correctement leurs aliments et pratiquent une bonne hygiène, ils peuvent généralement éviter de graves problèmes de salmonelle, a déclaré Holley.

"Ces organismes ne plaisantent pas. Ils existent pour se multiplier et grandir, et ils adorent grandir à la température du corps."

bottom of page