top of page
adulterated honey
Le gouvernement fédéral va sévir contre la fraude alimentaire

EDMONTON – Le gouvernement canadien a investi 24,4 millions de dollars dans le cadre de la Politique alimentaire pour le Canada récemment lancée pour aider l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) à éliminer la fraude alimentaire.

Le financement aidera l'ACIA à lutter contre l'étiquetage erroné et la fausse représentation des produits alimentaires afin de protéger les consommateurs contre la tromperie et les entreprises contre la concurrence déloyale. Cet investissement comprend la refonte du programme actuel de fraude alimentaire, la réalisation de plus d'inspections et la collecte de plus d'échantillons pour découvrir les sources de fraude alimentaire, et la collecte de données de surveillance pour des renseignements supplémentaires. Le financement soutiendra également le développement de nouvelles méthodes et outils de détection pour aider à identifier la fraude alimentaire et renforcer les efforts de sensibilisation des partenaires afin d'améliorer l'authenticité des aliments.

En luttant contre la fraude alimentaire, le gouvernement protège également les producteurs nationaux, tels que les producteurs de miel, de la concurrence déloyale. Le 9 juillet, le gouvernement a publié un rapport annonçant que les mesures de surveillance et d'application de la loi prises par l'ACIA ont empêché près de 12 000 kg de miel falsifié , d'une valeur de près de 77 000 $, d'entrer sur le marché canadien.

La Politique alimentaire pour le Canada est le fruit d'une consultation et d'une collaboration avec des Canadiens de partout au pays. Le gouvernement a entendu plus de 45 000 Canadiens, y compris des producteurs et des transformateurs d'aliments, des experts en environnement, en santé et en sécurité alimentaire, des groupes autochtones, des organisations non gouvernementales et des défenseurs communautaires.

La vision de la Politique alimentaire pour le Canada élaborée dans le cadre de ces consultations est la suivante : Tous les Canadiens ont accès à une quantité suffisante d'aliments salubres, nutritifs et culturellement diversifiés. Le système alimentaire canadien est résilient et innovateur, soutient notre environnement et soutient notre économie.

Pour concrétiser cette vision, le gouvernement du Canada investit 134 millions de dollars pour soutenir de nouvelles initiatives dans des domaines d'action clés, notamment :

  • Un fonds d'infrastructure alimentaire locale conçu pour soutenir un projet communautaire qui améliore l'accès à des aliments sûrs, sains et culturellement diversifiés ;

  • Une nouvelle campagne promotionnelle Marque Canada et Achetez canadien qui visera à accroître la fierté et la confiance des consommateurs envers les aliments canadiens;

  • Soutien aux projets communautaires comme les serres, les congélateurs communautaires et la formation professionnelle qui traitent des défis alimentaires et de l'insécurité alimentaire dans les collectivités nordiques et isolées;

  • Un fonds de défi pour soutenir les idées les plus innovantes de réduction du gaspillage alimentaire dans la transformation des aliments, la vente au détail en épicerie et la restauration ;

  • Prendre les premières mesures pour travailler aux côtés des provinces, des territoires et des organismes sans but lucratif en vue de la création d'un programme national d'alimentation scolaire ; et

  • La création d'un Conseil consultatif canadien sur la politique alimentaire pour rassembler l'expertise et la diversité nécessaires au-delà du gouvernement pour relever les défis alimentaires d'aujourd'hui, ainsi que les défis du système alimentaire canadien à l'avenir.

 

La Politique alimentaire pour le Canada s'harmonise avec les objectifs des initiatives de l'ensemble du gouvernement fédéral, comme le Partenariat canadien pour l'agriculture, la Stratégie en matière de saine alimentation et la Stratégie de réduction de la pauvreté, entre autres.

bottom of page